Une Banque de Ressources Consacrées au Réveil 

Accueil
 
Articles et sermons
Auteurs
Biographies
Thèmes
Réveils

Ressources
Livres
Liens
Traduction
Le Ministère
Vision & Historique
Séminaires
Sentinelle de Prière
Contact
English
 

 

 

Jim Elliot
La Vie de Recherche
par IN TOUCH MINISTRIES

Où que vous soyez, soyez-y pleinement. Vivez à fond chaque situation que vous croyez être la volonté de Dieu.

La vie et la mort de Jim Elliot furent le témoignage d’un homme consacré à la volonté de Dieu. Il recherchait la volonté de Dieu, priait avec ferveur pour la connaître, s’attendait à elle, et, ce qui est le plus important, y obéissait. Sa mort en martyr à l’âge de 38 ans et les livres dédiés à sa vie qui en découlèrent, écrits par son ancienne femme, Elisabeth Elliot, furent le catalyseur qui envoya des milliers sur les champs missionnaires et qui alimentèrent les feux d’un cœur consacré à Dieu. Il était un chrétien intense, résolu fermement à plaire à Dieu seul et non à l’homme.

"[Il fait de]Ses ministres des flammes de feu", écrivait Elliot lorsqu’il était étudiant à l’Université Wheaton. "Suis-je inflammable ? Dieu, délivre-moi de l’effroyable amiante des ‘autres choses’. Sature-moi de l’huile de l’Esprit afin que je puisse être enflammé. Mais une flamme est provisoire, et sa vie est souvent de courte durée. Peux-tu supporter cela, mon âme – une vie courte? En moi, habite l’Esprit du Grand Un à la Vie Brève, dont le zèle pour la maison de Dieu L’a consumé. "

Elliot était un écrivain, orateur et enseignant talentueux. Il avait une présence qui commandait le respect alors qu’il était étudiant à Wheaton, et passait même pour une célébrité sur le tapis de catch dont il devint un champion. Un bon nombre de ses amis étaient convaincus que les dons spirituels d’Elliot devraient se concentrer sur l’objectif de l’édification de l’Eglise d’Amérique.

Elliot, pourtant, désirait la volonté de Dieu, et non celle de l’homme. Après de nombreuses sessions de prière solitaires et prolongées, Elliot sentait que Dieu l’appelait dans une terre étrangère, spécifiquement l’Amérique du Sud. "Pourquoi certains devraient-ils entendre deux fois", disait-il, "alors que d’autres n’ont pas entendu [l’Evangile] une seule fois ?"

Ses correspondances avec un ancien missionnaire en Equateur et le fait d’avoir entendu parler d’une tribu, les Aucas, qui n’avait jamais été atteinte par la nouvelle de la rédemption de Christ établirent son parcours.

Dans le courant de l’hiver 1952, Elliot et un ami qui partageait sa vision embarquèrent sur un navire de marchandises, la Santa Juana, en direction des jungles d’Amérique du Sud.

Centré sur l’Obéissance

La focalisation sur la volonté de Dieu d’Elliot le conduisit à faire la cour de façon disciplinée et quelque peu orthodoxe à Betty Howard, qu’il avait rencontrée à Wheaton. Ils aspiraient à devenir mari et femme, mais Elliot ne voulait pas accepter le joug du mariage à moins d’être certain que c’était là le plan de Dieu. Elisabeth and Jim furent tous les deux appelés à aller en Equateur comme missionnaires. Pratiquement une année après leur arrivée, ils se fiancèrent finalement. Le 8 octobre 1953, ils se marièrent dans une cérémonie civile à Quito, en Equateur. Après son mariage, Elliot continua son travail parmi les Indiens Quichua et établirent des plans pour atteindre les Aucas.

Au cours de l’automne 1955, le pilote missionnaire Nate Saint repéra un village Auca. Durant les mois qui suivirent, Elliot et plusieurs collègues missionnaires jetèrent des cadeaux depuis un avion, dans la tentative de nouer des liens d'amitié avec l’hostile tribu.

En janvier 1956, Elliot et quatre compagnons atterrirent sur une rive de la Rivière Curaray dans l’Est de l’Equateur. Ils eurent plusieurs contacts amicaux avec la féroce tribu qui avait auparavant assassiné plusieurs employés de la société Shell Oil. Deux jours plus tard, le 8 janvier 1956, les cinq hommes furent tous transpercés à coups de lance et massacrés à coups de machette par des guerriers de la tribu Auca. Le magazine Life publia un article de 10 pages sur leur mission et leur mort.

"Ils apprirent au sujet des Aucas alors qu’avec leurs épouses ils servaient les Indiens Jivaro qui parlaient le Quichua. Les Aucas avaient tué tous les étrangers pendant des siècles.

"Les autres Indiens les redoutaient mais les missionnaires étaient déterminés à les atteindre. Elliot affirmait : ‘Nos ordres sont : l’Evangile à toute créature.’ "

La Bonne Volonté de Dieu

Elliot désirait la volonté de Dieu. Elle s’acheva dans sa mort, mais ce fut une mort dont la semence produit encore du fruit pour la cause de l’Evangile.

Beaucoup d’Aucas en vinrent en définitive à accepter Christ comme leur Sauveur lorsqu’Elisabeth Elliot retourna bravement partager Christ avec ceux qui avaient tué son mari. Ses livres, Shadow of the Almighty (Ombre du Tout-Puissant) and Through Gates of Splendor (A Travers les Portes de la Splendeur), parlent avec passion de la puissance, la majesté et la souveraineté de Dieu, à travers une chronique de la vie de son mari.

Il se peut que vous soyez ou que vous ne soyez pas appelé au champ missionnaire, mais chaque chrétien est appelé à l’aventure délectable qui consiste à connaître et à accomplir la volonté de Dieu. C’est là l’émotion remplie de tressaillements de la vie chrétienne : expérimenter Dieu au centre de tous vos actes, pensées et paroles.

Recherchez-vous la volonté de Dieu pour votre vie ? Est-elle la racine de toutes bénédictions – pour votre famille, vos finances, votre travail, vos relations, votre service, votre vie ? La volonté de Dieu est la meilleure.

Le processus n’est pas toujours facile, mais Dieu est disposé à révéler Son plan à ces hommes et femmes qui Le désirent par dessus toutes autres choses et qui trouvent leur plaisir en Lui. Cela signifie mettre de côté votre agenda et demander à Dieu de vous donner "le vouloir et le faire selon Son bon plaisir" (Philippiens 2:13).

Il y a généralement une période de tamisage, d’attente en Dieu pour recevoir Son moment choisi. Les Elliot attendirent cinq ans avant de ressentir que le moment de Dieu était mûr pour une union maritale.

Approchez-vous de Dieu. Confessez votre péché et repentez-vous en. Neutralisez votre cœur et votre esprit, disant à Dieu que vous désirez seulement être un instrument dans Ses mains. Attendez Sa réponse à travers les circonstances, Sa Parole, ou le conseil d’autres croyants matures. Il vous montrera ce qu’Il veut que vous fassiez parce qu’Il vous aime.

Vous pouvez vivre "à fond" lorsque vous recherchez la bonne et acceptable volonté de Dieu et que vous y obéissez.

Source: Portrait of Great Christians – IN TOUCH MINISTRIES

Revenir en haut

 


Accueil | Auteurs | Biographies | Thèmes | Réveils | Livres/K7/CD | Liens | Traduction | Sentinelle 24-7 |  
Vision & Historique | Séminaires | E-mail

Copyright © 2003. Ensemble Rebâtissons la Maison.