Une Banque de Ressources Consacrées au Réveil 

Accueil
 
Articles et sermons
Auteurs
Biographies
Thèmes
Réveils

Ressources
Livres
Liens
Traduction
Le Ministère
Vision & Historique
Séminaires
Sentinelle de Prière
Contact
English
 

 

 

John Hyde
LA PRIERE FACONNE L'HISTOIRE
par David Smithers

C'était Seth Joshua qui écrivit un jour : "Toute prière est cachée. Elle se trouve derrière une porte close. Les meilleurs creuseurs armés de piques s'enfoncent dans de profonds fossés éloignés de la vue. Il y a un grand nombre de travailleurs à la surface, mais peu qui, par obligation propre, peinent seuls avec Dieu."

John, Hyde le "Prieur" était un homme qui prenait véritablement plaisir à travailler avec labeur dans la solitude avec Jésus. L'une des caractéristiques les plus saillantes de la vie de John Hyde était sa volonté de demeurer caché et non reconnu. Il fut l'un des trésors cachés du Père. Ce fut dès ses premières années comme jeune missionnaire en Inde que John Hyde traversa une intense période de purge de tout orgueil et de toute vaine ambition. Ce fut là sans aucun doute la clé de sa puissante onction dans la prière. C'est le bois, le foin et le chaume que l'on voit couramment en hauteur en pleine vue, tandis que l'or de grand prix, l'argent et les pierres précieuses sont cachés sous la terre. Comme la riche semence cachée pendant une saison, donnant la vie, la vie de prière de John Hyde produisit une abondante moisson.

Hyde et ses compagnons d'intercession virent qu'il y avait une seule méthode pour obtenir un réveil spirituel - la prière. "Ils se mirent délibérément, résolument, et désespérément à utiliser ce moyen jusqu'à l'obtention du résultat. Le réveil de Sialkot ne fut pas un accident ni un souffle non recherché du Ciel. Dans n'importe quelle communauté, le réveil peut être obtenu du Ciel lorsque des âmes héroïques entrent dans le conflit avec la détermination de gagner ou de mourir - ou si besoin, de gagner et de mourir."

"Hyde le Prieur, ainsi qu'on l'appelait, avec un groupe d'amis, passa des jours et des nuits dans la prière en vue d'un réveil dans toute l'Inde. Leurs prières furent exaucées dans une série d'effusions de l'Esprit dans le Nord-Ouest de l'Inde, à partir de 1904, à Sialkot. " La victoire dans les réunions à Sialkot ne fut pas remportée sur le pupitre mais dans la chambre secrète. Souvent, la gloire reposait sur ces réunions d'une façon puissante, alors que, cachés loin des regards, John Hyde accompagnés de quelques amis fidèles enfantaient dans la prière."

Durant ce réveil, John Hyde était presque constamment dans la chambre de prière. " Il vécut dans ce lieu comme si c'était la Montagne de la Transfiguration. " Il reçut Esaïe 62:6-7 comme un commandement de Dieu. "Sur tes murs, ô Jérusalem, j'ai placé des sentinelles; tout le jour et toute la nuit, elles ne se tairont point. Vous qui vous souvenez du Seigneur, ne vous donnez aucun repos, et ne Lui donnez aucun repos jusqu'à ce qu'Il établisse Jérusalem et fasse d'elle une cité de louange sur la terre." "Si souvent dans la chambre de prière, il éclatait en larmes sur les péchés du monde et tout particulièrement pour les enfants de Dieu."

J. Pengwern Jones se rappelle la vie de prière de John Hyde. "Il était toujours sur ses genoux lorsque j'allais me coucher, et sur ses genoux bien avant mon réveil au matin, bien que je fusse debout avec l'aube. Il allumait aussi la lampe plusieurs fois dans la nuit, et se régalait comme d'un festin de quelques passages de la Parole, et ensuite prenait un petit entretien avec le Maître. Il restait parfois sur ses genoux toute la journée. L'Esprit fit de lui une leçon de choses pour nous, afin que nous eussions une meilleure idée de la vie de prière de Christ."

John Hyde fut l'un de ceux qui, parmi une compagnie d'hommes, étaient utilisés par Dieu pour propulser l'Eglise dans la puissance apostolique au tournant du siècle. Alors qu'Evan Roberts priait pour que la gloire descendît au Pays de Galles, John Hyde, Jonathan Goforth et Frank Bartleman priaient pour une effusion de l'Esprit de Dieu qui toucherait littéralement chaque coin de la planète." John Hyde considérait que le 19e siècle était bon, mais pas au niveau de l'ère apostolique, mais il croyait que le 20e siècle serait destiné à être celui dans lequel la pleine vie du christianisme apostolique serait restaurée dans l'Eglise. Sa prière était pour une Eglise sainte dans sa vie, triomphante dans la foi, sacrificielle dans le service, avec un seul but, celui de prêcher Christ crucifié jusque dans les endroits les plus éloignés de la terre."

Source: The Watchword

Revenir en haut

 


Accueil | Auteurs | Biographies | Thèmes | Réveils | Livres/K7/CD | Liens | Traduction | Sentinelle 24-7 |  
Vision & Historique | Séminaires | E-mail

Copyright 2003. Ensemble Rebâtissons la Maison.