Une Banque de Ressources Consacrées au Réveil 

Accueil
 
Articles et sermons
Auteurs
Biographies
Thèmes
Réveils

Ressources
Livres
Liens
Traduction
Le Ministère
Vision & Historique
Séminaires
Sentinelle de Prière
Contact
English
 

 

 

Charles Haddon Spurgeon
LA PRIERE FACONNE L'HISTOIRE
par David Smithers

Devrais-je vous donner une raison de plus au fait que vous devriez prier ? J'ai déversé sur ce sujet tout mon cur dans mes prédications. Je ne pourrais pas dire davantage que ce que j'ai déjà dit. N'est-ce pas vos prières qui accompliront ce que mes prédications n'ont pas réussi à faire ? N'est-il pas vrai que l'Eglise a mis en avant bien plus son habilité à prêcher que son habilité à prier ? Oh chers amis ! Rentrons dans l'agonie de la prière" - Charles Spurgeon

La mémoire de Charles Haddon Spurgeon a été chérie parmi les chrétiens évangéliques tout au long du dernier siècle. Beaucoup de responsables chrétiens le considèrent comme le plus grand prédicateur que l'Angleterre ait jamais produit. Il est couramment acclamé comme le " Prince des Prédicateurs ". Plus de 63 volumes de sermons publiés rendent encore témoignage de la richesse et du succès du ministère de C.H. Spurgeon.

Connu pour ses prédications saisissantes, ce ne furent toutefois pas celles-ci qui firent de lui un grand homme. Spurgeon reconnaissait en permanence que son succès était le résultat direct des fidèles prières de sa congrégation. "On a souvent fait la remarque que c'est toute l'église qui contribua à produire Spurgeon." Lorsque des visiteurs venaient dans son église, Spurgeon avait l'habitude de les emmener dans la salle de prière située au sous-sol, dans laquelle il se trouvait toujours des personnes à genoux en train d'intercéder. Alors Spurgeon déclarait : "C'est ici le centre de puissance de cette église."

Dans son autobiographie, Spurgeon exprime sa reconnaissance d'être béni par une telle église priante. "Je donne toujours toute la gloire à Dieu, mais je n'oublie pas le fait qu'Il m'a donné le privilège d'exercer mon ministère, dès le début, envers un peuple qui prie. Nous avions des réunions de prière qui nous touchait jusqu'au fond de l'âme, chacun paraissait déterminé dans son désir de prendre d'assaut la Cité Céleste par la puissance de l'intercession. " Spurgeon considérait la réunion de prière comme le thermomètre spirituel d'une église. La nuit de prière qui avait lieu le lundi dans son église eut une réputation qui parcourut la terre entière pendant plusieurs années. Chaque lundi soir, une grande partie du sanctuaire de Spurgeon était remplie d'intercesseurs sincères et fervents.

Aux yeux de Spurgeon, la réunion de prière était la réunion la plus importante de la semaine. "C'est à ce niveau que plusieurs d'entre nous nous trouvions en conflit avec notre cher Monsieur Spurgeon. Nous aimions nos réunions de prédication et de louange et malheureusement nous négligions celles consacrées à la prière." L'une des plus grandes préoccupations de Spurgeon était que les personnes de son église apprennent à prier véritablement. "Il enseignait à son assemblée à prier, donnant bien plus l'exemple par sa propre expérience que par sa prédication." Les gens l'entendaient prier avec une telle réalité qu'ils devenaient tout éhontés de leur simple prière faite de répétitions de mots. " Au travers de son ministère les auditeurs remarquaient qu'ils étaient touchés par sa prédication, mais bien plus encore affectés par sa prière. D.L. Moody, après sa première visite en Angleterre, fut interrogé en ces termes : "Avez-vous entendu Spurgeon prêcher ?" Il répondit : "Oui, bien mieux que cela, je l'ai entendu prier." Un proche ami de Spurgeon fit le commentaire suivant sur sa vie de prière : "Ses prières publiques étaient d'une inspiration, mais ses prières en famille étaient pour moi encore plus merveilleuses. Monsieur Spurgeon, lorsqu'il s'agenouillait devant Dieu dans les temps de prière familiale semblait un bien plus grand homme que lorsqu'il captivait des milliers par son éloquence dans les prédications publiques."

Spurgeon reconnaissait tout à fait que le plus grand besoin de l'Eglise n'était pas d'avoir un autre "Prince des prédicateurs", mais d'avoir davantage de princes dans la prière. Dans l'un de ses nombreux sermons publiés, il exprima ce sentiment, écrivant : "Devrais-je vous donner une raison de plus au fait que vous devriez prier ? J'ai déversé sur ce sujet tout mon cur dans mes prédications. Je ne pourrais pas dire davantage que ce que j'ai déjà dit. N'est-ce pas vos prières qui accompliront ce que mes prédications n'ont pas réussi à faire ? N'est-il pas vrai que l'Eglise a mis en avant bien plus son habilité à prêcher que son habilité à prier ? Oh chers amis ! Rentrons dans l'agonie de la prière"

On a beaucoup parlé dernièrement des poches de réveil faisant irruption dans notre nation. Beaucoup disent qu'ils désirent de tels réveils dans leurs propres églises locales et dans leurs villes. Et cependant, n'est-ce toujours pas les réunions de prière qui sont le plus souvent négligées ? Si le Christ Jésus devait nous rendre visite aujourd'hui avec la réelle puissance de réveil, comment une telle bénédiction pourrait-elle être soutenue là où il n'y a pas de terrain travaillé dans la prière ? Le fait d'uniquement prononcer des discours sur le réveil et ne pas exercer ses genoux, c'est de la pure hypocrisie ! Il est temps que nos réunions de prière se remplissent de fidèles autant que nos réunions de prêche et nos réunions de louange. C'est à ce moment et SEULEMENT à ce moment qu'un vrai réveil surviendra avec une puissance durable ! Tout comme Spurgeon, considérons les réunions de prière comme notre plus importante réunion.

Références:

  • "C H. Spurgeon's Autobiography" (L'Autobiographie de C.H. Spurgeon) compilée par Susannah Spurgeon et Joseph Harrald
  • "Spurgeon" , Arnold Dallimore

Source: The Watchword

A lire: Biographie de C.H. Spurgeon par Orlando Boyer

Revenir en haut

 


Accueil | Auteurs | Biographies | Thèmes | Réveils | Livres/K7/CD | Liens | Traduction | Sentinelle 24-7 |  
Vision & Historique | Séminaires | E-mail

Copyright 2003. Ensemble Rebâtissons la Maison.